Assurance incendie - Les catastrophes naturelles Version imprimable Suggérer par mail

Depuis 2007, celles-ci sont à charge des assureurs : inondations, tremblement de terre, glissement de terrain.
Sont également couverts les dégâts causés aux biens assurés par un débordement ou refoulement d’égouts publics occasionnés par des crues, des précipitations atmosphériques, une tempête, une fonte des neiges ou de glace ou une inondation.

La franchise d’application pour ces garanties est généralement plus élevée, pouvant aller de 625 à plus de 1000 euros selon les compagnies.