Assurance Incendie : votre check-list pour être bien assuré Version imprimable Suggérer par mail
Assuré, oui, mais pour quel montant ? S’assurer pour un montant insuffisant vous expose à une indemnisation réduite dans la même proportion. Bien évaluer le bâtiment et le contenu est donc une opération indispensable.
assurance-incendie.jpg

  - Si vous êtes propriétaire, c’est en valeur de reconstruction que vous devez vous assurer. Les compagnies d’assurance mettent à votre disposition – et à celle des courtiers – des grilles d’évaluation simples. N’hésitez pas à nous demander de vérifier les montants.

 - Si vous êtes locataire, c’est votre responsabilité que vous devez assurer. Les mêmes grilles d’évaluation peuvent être mises à votre disposition, mais vous devez impérativement lire le bail ou la convention qui vous lie au propriétaire du bâtiment et adapter votre contrat d’assurance aux exigences qui y sont mentionnées. Devez-vous vous assurer ou bien bénéficiez-vous d’un abandon de recours ? Qu’en est-il de la remise en état des locaux suite à un vol ou une tentative de vol ? Que se passe-t-il dans le cas de vitrages brisés ? Autant de questions à aborder avec votre courtier.

Dommages matériels : couvrez-vous judicieusement.

Vous valorisez votre mobilier et le matériel ? Pensez à chiffrer les aménagements intérieurs que vous auriez réalisés (peintures, cloisonnement, rénovation électrique,…).

Matériel informatique, matériel médical, audio-visuel, fixe ou portable, collection ou objet d’art : pensez à garantir ces effets et équipements contre le vol, mais aussi contre la détérioration, la chute et le bris via un contrat appelé ‘tous risques’.

De la même façon, panneaux photovoltaïques en toiture ou ailleurs, système de détection incendie, système de prévention du vol peuvent faire partie de la valeur à assurer en contenu, mais peuvent tout autant être garantis en ‘tous risques’ : interrogez-nous à ce sujet.

De la toiture à la cave…

 Corniches, descentes et évacuations des eaux réclament un entretien régulier. Toitures et couches d’étanchéité sur toiture plate doivent aussi faire l’objet de toute votre attention. À défaut d’entretien, les dommages causés par l’eau pourraient ne pas être couverts.

La cave recèle parfois des trésors : archives, stockage d’outillage, de denrées alimentaires,… Chiffrez ces biens et intégrez-les dans votre contenu. Veillez aussi à ce que ce contenu soit placé à au moins 10 cm du sol, à l’exception des installations de chauffage, d’électricité et d’eau qui y sont fixées à demeure et des locaux de cave aménagés de façon permanente en pièces d’habitation ou pour l’exercice de l’activité professionnelle.

Lésions corporelles : votre responsabilité.

L’assurance incendie couvre les dommages matériels que vous subissez et ceux que votre bâtiment occasionne aux voisins, mais n’intervient pas pour les lésions corporelles, ni les décès.

- Le contrat d’accident du travail interviendra si les personnes lésées ou décédées étaient en fonction au moment des faits.

- L’assurance de responsabilité civile prendra en charge les lésions causées à des tiers, de même qu’elle interviendra en cas de décès de tiers. Peut-être votre secteur d’activité est-il soumis à l’obligation de vous assurer en responsabilité civile objective ?

Les contrats de responsabilité civile sont complémentaires au contrat d’incendie. Interrogez-nous à ce sujet.

Faites valoir vos droits !

Le dégât d’eau, le feu, le vol, c’est à ce moment que la qualité du service du courtier se mesure. Nous serons à vos côtés : nous vous aiderons à prendre les mesures d’urgence afin de limiter les dommages et de protéger les lieux sinistrés.

Les contrats d’assurance prévoient garde-meubles, intervention de serrurier, réparation en nature, appui d’un expert,… Joignez-nous photos, devis, factures, relation des faits, adresse d’un éventuel tiers responsable en vue de l’expertise à laquelle nous assisterons à vos côtés.

Et comme il vaut mieux prévenir que guérir, faites appel à nous pour un audit gratuit de votre assurance.