L'assurance tous risques informatiques Version imprimable Suggérer par mail
Comment assurer les matériels informatiques fixes ou portables ?

Les assurances tous risques

Nous entamons le premier envoi d’une série consacrée aux diverses assurances tous risques.

Cette première news est dédiée à une police d’assurance très courante qui vise à protéger de façon optimale l’outil de travail informatique et bureautique indispensable à la bonne marche de toutes  les associations.

Quels matériels peuvent être assurés ?

D’abord, les matériels fixes, non destinés au transport, utilisés dans les divers sièges d’exploitation tels que les PC et accessoires, imprimante, copieur, fax, système de détection vol et incendie, central téléphonique.

Ensuite, les matériels audiovisuels employés en interne : vidéoprojecteurs, TV, matériels de sonorisation, caméras, micros.

Le transport occasionnel d’un matériel fixe vers un autre siège d’exploitation est garanti, ainsi que le transport au domicile d’un préposé.

Enfin, les matériels portables tels que Laptop et accessoires, matériels audiovisuels, caméras…

Quels sont les risques assurés ?

Les risques habituellement couverts par un contrat incendie. Il n’est donc pas nécessaire de reprendre la valeur assurée dans le contenu mobilier du contrat incendie.

Mais aussi, les dommages accidentels imprévisibles tels que les risques de chute, la maladresse ou la négligence d’un utilisateur, les liquides (café qui se répand sur le clavier par exemple), les surtensions électriques et le vol avec effraction, cause de sinistre la plus fréquente.

Outre la prise en charge des frais de remplacement des matériels sinistrés, des garanties optionnelles permettent d’assumer les coûts d’exploitation supplémentaires ou les frais immatériels résultant, notamment de la perte de données.

La couverture des frais supplémentaires

Elle indemnise les frais exposés pour maintenir l’activité dans des conditions proches de l’exploitation normale après la perte des matériels et jusqu’à leur remplacement : emploi temporaire de personnel supplémentaire, heures supplémentaires, location temporaire de matériels identiques, frais engagés suite au traitement manuel de l’information en attendant le rétablissement de l’activité informatique.

La couverture des données et programmes. Deux formules

La première permet de se prémunir contre les pertes de données et de programmes qui résultent  d’un dégât accidentel aux matériels devenus inutilisables.

La seconde, l’assistance financière, intervient lorsque les données sont altérées, sans que le matériel soit nécessairement endommagé, notamment en cas de :

Panne ou dysfonctionnement provoquant la perte ou l’altération des données.

Suite au crash d'un disque dur, une association a perdu les dernières mises à jour de ses fichiers clients. Une partie des informations a été récupérée, le reste devra être reconstitué à partir de «dossiers papier» et de sauvegardes.

Interruption de service d'un fournisseur d'électricité ou de télécommunication.

Erreur humaine.

Suite à une erreur de manipulation, le fichier patients d’une maison médicale est partiellement effacé. Les dernières sauvegardes n'ayant pas été testées, elles sont inexploitables. Les données devront être reconstituées à partir du dernier fichier exploitable datant d'un mois.

Actes de malveillance dont certaines formes de cybercriminalité comme l'introduction d'un virus ou le hacking.

Exemples de frais indemnisés : le remplacement des matériels, la reconstitution des informations, les frais supplémentaires d'exploitation, les frais de découverts bancaires, les frais de procédure et d'expert en cas d'acte de malveillance, le remplacement des supports informatiques endommagés et le coût de rachat des programmes.

L’assistance internet

L’assuré  peut également souscrire l'assistance internet qui indemnise les conséquences financières suite à l'indisponibilité d’un site web vital après :

Dégâts matériels

Interruption de service telle qu’une panne de courant

Un incendie a lieu dans le bâtiment de l'hébergeur d'un site internet offrant un service payant. Le serveur dédié à ces services ne fonctionne plus. Après 6 jours, l'hébergeur fait redémarrer le site.

Saturation d’accès par attaque de déni de service (spam)

Exemples de frais indemnisés : la prise en charge, à concurrence d'un montant convenu, des pertes financières dont notamment les pertes de recettes publicitaires. Les frais de rétablissement de l'image.

Valeurs assurées ?

Les matériels sont assurés sans inventaire sur base d’une valeur correspondant à la valeur d’achat à  neuf de l’ensemble des biens assurés par catégorie (fixe, portable, audiovisuel). Cette valeur est établie sous la responsabilité de l’assuré.

Précautions en cours de contrat ?

Ne pas oublier de signaler tout déménagement. Changement significatif de la valeur totale à assurer Achat de matériels portables ou de matériels audiovisuels. Séjour exceptionnel  hors des lieux habituellement assurés (participation à un salon, organisation d’un colloque, conférence etc.). Nous signaler également tout prêt ou location de matériels.